Algérie Presse Yazid Ouahib Omar Kharoum Bourayou et les voleurs Bourayou Guignol aux assises Lettre au mafioso Bourayou Bourayou Plaidoirie médiocre Bourayou et la DRS

Hommage à L'Avocat HESHMATI

Contact

هَذَا الإِنْسَانْ هوالشَيْطَانْ خَارَجْ القَانُونْ

L'avocat Khaled BOURAYOU - Le Harki - El Khabithe
خالد بورايو الحركي الجزائري من العصر الحديث وهو خائن
félon sans scrupule بِدُونْ تردد لعْمَل الشرْ عَلى موكله

Le HARKI des temps modernes

Le Docteur Rachid MABED a engagé à ses côtés L'Avocat Khaled BOURAYOU pensant que le fait qu'il s'agisse d'un compatriote algérien recommandé par deux copains d'enfance, journalistes d'El Watan, il avait la certitude d'être bien défendu en cour d'assises.

Dés la première rencontre en détention , Khaled BOURAYOU était emballé par l'affaire et s'est déclaré surpris par le nombre considérables de preuves de l'innocence de Rachid MABED.

Pour un avocat profesionnel, il était surprenant qu'il n'ait pas consacré à son client, une dizaine d'heures avant l'audience de jugement, ce qui est le strict minimum pour les avocats français dans une affaire criminelle.

Le fait que cet avocat n'ait rencontré son client que 30 minutes la veille du jugement de la cour d'assises, était le signe évident d'une trahison programmée en coulisse.

Le lendemain, Khaled BOURAYOU a dévoilé son vrai visage de corrompu en ignorant les alertes permanentes du Docteur MABED qui lui transmettait des petits papiers sur lesquels étaient mentionnées les anomalies d'audience.

Pire que cela, BOURAYOU s'est permis de se faire assister par 2 avocats philantropes marseillais franc-macons (ils n'ont pas demandé le moindre centime pour éviter d'être récusés) qui ont plaidé contre Rachid MABED dont l'un d'eux L'a empêcher de parler à la fin de L'audience d'assises comme la loi l'y autorise.

Un avocat de renommée marseillaise, accompagné de son assistant, qui vient à ses frais à Nice (200km) bénévolement pour défendre Rachid MABED alors qu'il ne connait rien du dossier criminel et qu'ils ne se sont jamais rencontrés pour en parler, c'est un comte de fée cousu de fil blanc. Honte à Khaled BOURAYOU!

Malheureusement, les faits ont démontrer que cet énergumen est un vrai Harki, sans fibre patriotique comme le furent dans le passé au profit des colons, certains Algériens durant la guerre de libération nationale.

La honte pour khaled BOURAYOU n'est pas d'être simplement un HARKI car cela est indépendant de sa volonté du fait qu'il le soit certainement par sa génétique mais il n'a respecté ni le serment d'avocat qu'il a prêté ni sa déontologie ni son client qu'il a trahi. La totale !

Et comme ce pervers de "Khabithe" d'avocat, était insatiable dans sa violence, il a profité de la détention du Docteur Rachid MABED, pour draguer sa soeur.

"Pour ceux qui ont connu Rachid MABED dans sa jeunesse, Khaled BOURAYOU mérite en Algérie, l'extrême sanction".

Il a plié l'échine face aux juges français comme au temps de la colonisation

Lors du mariage de sa progéniture, il a invité chez lui, des militaires de la DRS, le général assasin Khaled NEZZAR, des membres du FLN et la clique de journaliste pseudo-démocratique, se disant indépendant du pouvoir du style, Omar BELHOUCHET, Yazid OUAHIB etc.

Cet Avocat a mis en deuil le barreau d'Alger en salissant, en France, l'honneur et la probité professionnelle des avocats Algériens. Officiellement membre de la DRS, cet avocat indigne a déshonnoré ses collègues du barreau par une soumission devant les juges français.

Désormais à Nice, les avocats algériens sont perçus comme étant des Arabes au service des juges francais, en définitive, de vrais "Sherpas" aprés la déclaration introductive honteuse de Khaled BOURAYOU suivante: « C'est avec un grand honneur et un plaisir immense, que je viens aujourd'hui plaider devant votre cour d'assises... Depuis des années, j'ai toujours voulu plaider devant une cour d'assises française. C'était un rêve et c'est devenu une réalité. Je vous remercie de m'avoir permis cela ». Propos véridiques," Aksametou Bi ALLAH El AALI El ADHIME EL ADHAME ".

Le Docteur Rachid MABED désespère de trouver un avocat algérien qui pourrait engager une procédure contre l'Avocat Khaled BOURAYOU (qui fait parti du conseil de l'ordre du barreau d'Alger) pour corruption devant de tribunal correctionnel d'Alger. Nos preuves contre lui sont du béton et il y a un fait nouveau qui le justifierait aujourd'hui ... Apparemment, les avocats des barreaux en Algérie, ont peur de lui ...

Les journaux Algériens devraient se débarrasser de cet avocat vendu au pouvoir des militaires et à la botte du DRS qu'il a déshonoré en faisant des courbettes de "Harki" devant les magistrats français, ce qui a jeté la honte sur le corps des avocats Algériens.

L'avocat félon a trahi son client

Cet avocat a été le corrompu au service de la franc-maçonnerie niçoise.

Pourtant c'est cette Franç-maçonnerie au service du Mossad Israelien, qui est derrière les mouvements dits démocratiques propre aux printemps Arabe.

C'est ce mouvement d'influence occulte dirigé en sous main par le CRIF, qui a programmé la régionalisation en 3 parties de notre Algérie et cette destabilisation territoriale serait devenue officielle suite aux soulèvements du peuple contre la HOGRA.

A ce moment , les services secrets français et le Mossad, dejà en alerte rouge, apporteront la logistique, les conseils, la formation rapde sur le terrain pour s'accaparer le mouvement et placer ses hommes en vue de protéger les richesses du sous sol Algérien via leurs hommes de pailles qui sont des algériens Franc-macon du style Mohamed SIFAOUI qui adore le pouvoir.

Comme cela se fait dans les pays du golfe, le pétrole sera desormais definitivement sous influence étrangère pendant que les parties pauvres algérienne seraient volontairement laissées aux mains du radicalisme pour justifier la protection des zones pétrolifères et gazières.

L'avocat Khaled BOURAYOU, ami du général NEZZAR qui est lui même proche du Général assasin, Larbi BELKHEIR. Nous avons la preuve formelle que ce Général BELKHEIR s'est impliqué personnellement dans l'affaire MABED afin de bloquer l'intervention du gouvernement algérien.

Ce général a influencé son ami avocat, Khaled BOURAYOU, dans le but de faire condamner iniquement le Docteur Rachid MABED.

Honte au voyou du Barreau d'Alger, Khaled BOURAYOU, pour avoir ferner les yeux sur un complot dont fut victime un compatriote Algérien alors que les preuves étaient multiples pour faire valoir son innocence.

L'Avocat Khaled BOURAYOU qui a trahi son client Rachid MABED

Comment expliquer que ce pseudo-avocat qui médiatise son image d'homme inflexible dans la probité pour le respect de la loi en Algérie, soit devenu un Chien Caniche puant, devant la justice française ?

C'est un animal dangeureux car, ce qui prime pour lui, c'est de s'enricher sur le dos des innocents alors qu'il dupe son monde en véhiculant une fausse image de l'avocat probe, compétent et humain.

En réalité, Me BOURAYOU connait son intérêt qui lui dicte de ne faire aucun faux pas, ni avec le pouvoir politique ni avec le pouvoir de la presse qu'il utilise à sa guide en parfaite violation de la publicité interdite aux avocats dans le cadre de leurs fonctions.

Aux yeux de tous, L'avocat BOURAYOU Khaled médiatise son image en contournant la loi sur la publicité pour avoir plus de clients à arnaquer.

En réalité, BOURAYOU KHALED se fait de la publicité gratuite en donnant son opinion sur divers sujets, régulièrement dans la presse algérienne comme le ferait un homme politique.

Cela constitue une violation légale de la loi qui interdit aux avocats de faire de la publicité pour se faire connaitre et le conseil de l'ordre des avocats d'Alger devrait vite se pencher sur cette supercherie.

KHALED BOURAYOU est un homme malhonnête qui n'a rien à envier aux dictateurs Algériens qui ont pillé les richessses de notre pays.

Cette gérontologie bedonnante de généraux, qui a confisqué le pouvoir de la jeunesse Algérienne et qui, durant la décennie noire, a fait asssasiné notre inteligentsia sous pretexte d'un GIA que l'armée a créé de toutes pièces.

Bourayou khaled est l'ami de ces généraux qui ont fait assassasiné nos journalistes dont Tahar DJAOUT et a fait fuire à l'étranger d'autres dont Mohamed SIFAOUI.

Khaled BOURAYOU est, indéniablement, l'homme du pouvoir algérien et il joue un double jeu en se déclarant comme un démocrate alors qu'il est un proche de la sécurité militaire en douce (LA FACE DRS de BOURAYOU Khaled avocat?).

Il a subtilement trompé tous les journalistes Algériens avec son regard d'Ange et ses parôles qui vont toujours dans le sens du vent avec des gesticulations médiatiques autorisées par le pouvoir en place (Lettre aux journalistes Algériens).

Maître BOURAYOU Khaled devrait faire un stage de recyclage chez Maître COUTANT-PEYRE isabelle, afin qu'elle lui enseigne, quelles sont, pour le métier d'Avocat, les vraies valeurs d'indépendance, de dignité, de fidélité, d'humanité et surtout de respect de la déontologie.

Si Maître BOURAYOU Khaled se sent compléxé devant une avocate femme, il pourait se rapprocher de Maître HESHMATI Kambiz, pour savoir ce qu'est un homme d'honneur et un avocat de conviction qui ne trahi pas son client.

Lorsque l'on voit le trouble médiatique que crée Maître Khaled BOURAYOU, en faveur de la défense des droits des journalistes et des droits de la défense de ses clients dans l'affaire Air Algérie, on pense que c'est un avocat démocrate, honnête, probe et surtout indépendant.

Puis en lisant l'expression de ce même avocat, sur des sujets hétéroclites relayée par la presse algérienne, on se dit que c'est un puit pour notre culture Algérienne, un économiste de renommée, un acteur juvénile de l'histoire de la révolution Algérienne mais surtout, un grand nationaliste.

Aussi, en s'étant présenté comme étant l'avocat du Général khaled NEZZAR et en évoquant son amitié avec un ancien ténor du FLN prés de l'Amicale des Algériens en Europe, Rachid MABED a imaginé que, Maître Khaled BOURAYOU, proche en secret du pouvoir, convoitait le poste de ministre de la justice.

Enfin, à travers les parôles de sagesses accompagnées de multiples photographies dans différentes postures, que met à notre disposition sur le web de façon mégalomane, Maître BOURAYOU Khaled, on lui donnerait le titre de Hadj Bite Allah sans qu'il n'aille à la mecque et le rôle du Tartuffe de Molière.

BOURAYOU Khaled devrait lire cette pièce de Molière qui démontre que la paire hypocrisie-mensonge, n'a pas d'avenir et qui donne une leçon pour les personnes qui se croient plus intelligent que l'intelligence, elle même.

Cependant, en analysant sa prestation médiocre en cour d'assises de Nice, l'entourage qu'il a choisi pour plaider avec lui et qui est composé de franc-maçons qui ont séquestré son client, les violations énormes des droits de la défense de Rachid MABED sans qu'il n'intervienne devant la cour, on est interpellé par une réflexion intrigante.

Rapidement, on conclu que Maître BOURAYOU Khaled, est soit un incompétent soit le corrompu qui a favorisé les réseaux de la franc-maconnerie dont il s'est entouré.

En Septembre 2000, devant la cour d'assises de Nice et avec un mépris affiché pour la défense de son client, Maître Khaled BOURAYOU, a réalisé deux prestations mémorables:

1- Montrer que la défense des droits de la défense de ses clients sont sélectifs selon que cela se passe en France (pays du visa qui lui a colonisé l'esprit) ou en Algérie (pays où il a mis la presse dans sa poche).

Dire que la presse algérienne fait l'objet d'un acharnement judicaire avec des lois volontairement mal interpretées pour condamner de journalistes indépendants, cela est vrai et nous n'avons pas besoin de BOURAYOU khaled pour le confirmer.

Cependant, dès que la justice Algérienne ne répond pas favorablement aux demandes de Maître Khaled BOURAYOU, ce dernier hurle médiatiquement à la violation de la loi même si ces lois ont été respectées.

Il juge que les violations de la loi en Algérie, sont courantes au point où l'on se demande, si les lois Algériennes ne devraient pas être votées selon ses désidératas.

Mais, que les lois soient bafouées par des juges français alors, Maître BOURAYOU Khaled, trouve cela acceptable car le pays des droits de l'homme a le droit de troussage sur les Algériens qui lui sont bien inférieurs.

Maître BOURAYOU Khaled dont l'esprit est encore sous la domination intellectuelle coloniale, s'est permis de tolérer que la dignité du cadre supérieur Algérien, Rachid MABED, soit superbement bafouée.

Puisque l'image de Maître BOURAYOU Khaled n'est pas entachée alors ce félon a conforté une cabale mafieuse, en démontrant que l'humanité et la dignité d'avocat, lui sont étrangers.

Grâce à lui, Rachid MABED a été jeté en prison et ce pseudo-avocat n'a pas eu le courage de le rencontrer, les yeux dans les yeux, aprés la condamnation injuste qui a été programmée par ses amis franc-maçons.

Par la suite, il a refusé de remettre à Rachid MABED, une attestation relatant la vérité des faits survenus devant la cour d'assises de Nice, pour protéger la dérive de la justice Française.

2- En déservant volontairement son client, Maître Khaled BOURAYOU, a donné à la magistrature française, l'image de l'Arabe de service toujours soumis devant ses maîtres.

Devant la cour d'assises de Nice, Maître Khaled BOURAYOU qui s'est présenté comme un ténor du barreau d'Alger, a fait de sa médiocrité personnelle, une référence de la qualité principale des avocats Algériens.

En France, Maître BOURAYOU Khaled, s'est non seulement ridiculisé mais il a deshonoré le barreau d'Alger, sali l'image des avocats algériens, terni la fidélité au patriotisme nationale mais il a trahi son client comme il va le faire demain pour notre pays.

Maître BOURAYOU Khaled, a eu un comportement, tout simplement, nauséabond. Sans aucun remord affiché, cet avocat a été à l'origine d'un attentat judiciaire qui le poursuivra, à vie.

Que Allah pardonne à Khaled BOURAYOU d'avoir méprisé le Docteur Rachid MABED, un vrai militant qui défendait la dignité des frères Algériens à Nice, fils du militant nationaliste fondateur de l'UGTA (MABED Mohamed) et frère du chahid (MABED Arezki), dont la moralité et le patriotisme, devraient servir d'exemple à cet avocat félon.

La conspiration pour faire condamner le Docteur MABED

Voulant trahir son frère, Nadia MABED (manipulée par les journalistes Omar Kharoum et Yazid OUAHIB) a fait le forcing pour que Rachid change d'avocat et qu'il prenne comme défenseur Khaled BOURAYOU.

Dés sa première rencontre avec le Dr MABED, l'avocat BOURAYOU qui venait de lire l'ensemble des pièces du dossier pénal, s'est déclaré s'est montré indigné par une incarcération qu'il jugeait inadmissible.

Le ton employé et les argument utilisés montrait de la sincérité dans l'attitude de cet avocat au point de convaincre le Dr MABED à le conserver pour sa défense.

Que s'est-il passé ?

Est ce, tout simplement, une pièce de théatre que l'avocat BOURAYOU Khaled, a joué ce jour là pour conserver sa place dans le dossier qui devait passé devant ue cour d'assises ?

Si c'est vraiment le cas alors ce piètre avocat est non seulement un vrai mafieux mais un manipulateur hors pair.

Toujours est-il qu'à ce moment, Rachid MABED était loin de s'imaginer le coup tordu qui était en préparation par ce diable d'avocat sans morale professionnelle.

Qui pouvait imaginer que sa propre sur, puisse lui tendre un piège dans une affaire où la prison serait un déshonneur pour toute la famille y compris, la sur elle-même?

Après avoir vu la prestation médiocre de cette avocat lors de la session d'assises de Nice de Septembre 2000, Rachid MABED se posait la question de savoir si Maître Khaled BOURAYOU était incompétent, arriviste ou tout simplement félon.

A la suite d'une longue réflexion, la réponse a fusé implicitement et avec une certitude inébranlable: il est les trois à la fois à savoir que Khaled BOURAYOU est arriviste, incompétent et traitre.

Aujourd'hui, le problème est de savoir, qu'elle a été la compensation pour Khaled BOURAYOU, en récompence à cette parodie de défense honteuse pour un avocat qui s'est présenté comme un ténor du barreau d'Alger.

En définitive, lorsque Maître Khaled BOURAYOU s'est rapproché de Maître Kassoul (avocat), des deux avocats Franc-maçons Marseillais qu'il a introduit dans la défense de Rachid MABED, de Nadia MABED (actuellement dans une loge maconnique mixte) et qu'il a manifesté une réelle complicité avec les juges de la cour d'assises, la solution coule comme de l'eau de source:

Maître Khaled BOURAYOU a la fibre maçonnique, il a profité de ses séjours à Nice pour être initié aux rites de ce mouvement et il nous reste à trouver le lieu de cette loge qui l'a initiée!

Le fait d'être maçon n'est pas blamable mais c'est de rejoindre certaines brebis galeuses, qui pose problème.

Voila un argument qui justifie que cet homme est un danger pour les Algériens lorsque l'on connait le rôle des franc-maçons Lybiens dans la révolution qui, entre autre, était juste.

LE COMPORTEMENT IGNOBLE DE KHALED BOURAYOU, AVOCAT AU BARREAU D'ALGER

Alors que Maître Isabelle COUTANT-PEYRE n'a pas hésité à remettre à Rachid MABED, une attestion relatant les violations des droits de la défense durant les débats de la cour d'assises, Maître khaled BOURAYOU, a refusé de le faire suite à son intervention.

Pardon, Maître BOURAYOU s'est comporté comme le plus minable des avocats car il n'a même pas daigner répondre à la demande en lettre recommandée, de remises de cette attestation de violations des droits de la défense, que lui a transmis Rachid MABED.

Cet avocat a méprisé son client durant les débats de la cour d'assises de Nice puis il l'a ignoré aprés sa condamnation alors qu'il a été trés bien payé.

Voila ce que l'Algerie appelle un avocat digne, honnête et indépendant alors que ce n'est que du vent et un donneur de leçons par voie de presse, qui ne fait que se préparer une image de démocrate dans l'éventualité d'une révolution pour rebondir avec des responsabilités politiques. Rachid MABED sera toujours présent pour lui rappeler ses dérives professionnelles, son admiration pour la dictature des Généraux Algériens et sa soumission visà vis es brebis galeuses de la Franc-maçonerie française.

A vivre, La HOGRA et le mépris, de BOURAYOU (avocat) vis à vis des gens simples qui n'ont pas de pouvoir donc qui ne peuvent pas lui être utiles dans le futur, nous comprenons facilement la révolte de notre peuple.

C'est ce genre d'agressions inhumaines qui poussent l'Algérien à se surpasser au point de mettre sa vie en danger pour récupérer ses droits bafoués par de minables personnes comme Khaled BOURAYOU qui présente par voie de presse, une image de proue.

Cliquez ici pour savoir qui est Khaled BOURAYOU

Les faits sont véridiques, la trahison de Bourayou Khaled est concrête, l'humiliation faites au corps des avocats Algériens est authentique, les honoraires encaissés par cet avocat n'étaient pas en monnaie de singe et la participation de cet avocat à une association de malfaiteurs en vue d'orienter l'action de la justice au profit de la partie adverse, est indiscutable (Bourayou ayant amené avec lui sans avertir Rachid MABED, 2 avocats francs-maçons Marseillais corrompus dont l'un l'a empêché de parler en fin d'audience mais le Docteur MABED avait confiance en Bourayou).
Nous souhaitons que ce corrompu d'avocat, s'excusera prochainement, qu'il remettra à Rachid MABED l'argent qu'il a encaissé et qu'il ne cherchera pas à faire de notre publication, un délit de presse dont il connait parfaitement la procédure.
Ecrit Par Rachid MABED Docteur sciences de l'université de Nice